Interview : ma vie avec Kaela

0

Encore une fois grâce à Instagram, j’ai fait la connaissance de Kaela, une bergère australienne de 4 ans, à travers de belles photos partagées par sa maman. Jusque là je ne savais pas son prénom car le compte insta est uniquement dédié à son bijou Kaela. Puis, vint le jour de notre rencontre avec… Anne-Eline et Kaela ! Coup de coeur assuré : autant pour les chiennes que pour leurs humains. Nous avons réitéré nos « playdate » du jeudi à plusieurs reprises et je pense que ce n’est que le début :).

Mercredi 11 octobre dernier, nous nous sommes retrouvées au Bois de Boulogne. Anne-Eline, 18 ans est arrivée toute pétillante à son habitude et Kaela et Nikki se sont sautées dessus : Kaela grognait (bête féroce) et Nikki montrant ses dents (bête très féroce) = leur façon amusante de JOUER. J’ai proposé à Anne-Eline une interview pour le blog à laquelle elle a bien voulu se prêter au jeu. Alors c’est parti pour la belle histoire de Kaela et Anné’… Moteur… ACTION !

ACTE 1 – Souvenirs, souvenirs

Quand as-tu adopté Kaela ?

Fin 2015, nous étions en Australie et c’était après Noël.

Pourquoi cette race ?

De base, je voulais un chien de berger, j’avais choisi au début le border collie. Et puis, finalement j’ai eu un super bon contact avec l’élevage de Kaela. On s’est donc dit « pourquoi pas ». Nous sommes arrivés au bon moment, Kaela était la dernière de la portée et il ne restait plus qu’elle et on s’est dit « BINGO, c’est elle ».

Ta première rencontre avec elle ?

Elle était dans le jardin, il y avait tous les chiots, elle n’arrêtait pas de jouer. Puis, nous nous sommes posés pour les regarder un peu et l’éleveuse nous a dit « c’est elle la vôtre », c’était la seule avec une queue, ils avaient tous la queue coupée. Elle est venue vers nous, toute contente, c’était la PLUS BELLE.

L’arrivée de Kaela à la maison ?

Ah oui… La propriétaire était à 1H de chez nous et nous l’avait déposée en voiture. Nous attendions devant la maison et lorsque l’éleveuse l’a posée sur le porche, Kaela a fait pipi ! Une super bonne rencontre ! (rires) Et après, tout s’est bien passé donc c’était une anecdote drôle.

Sa première nuit à la maison ?

L’angoisse. Nous voulions lui faire un « crate training » avec la cage. Cela n’a pas fonctionné ! Elle a pleuré toute la nuit, elle grattait aux barreaux, c’était horrible. On a fini par craquer et la laisser dormir dans la chambre sur le lit.

Tes meilleures vacances avec Kaela ?

C’était les premières vacances en Australie. Elle avait environ 7 mois et nous allions à la plage tous les week-ends. Tu sentais que la plage était son kiffe.

Acte 2 – Un seul mot pour…

Son surnom ?

Kiki !

Sa friandise préférée ?

Yahourt

Sa marque de croquettes ?

Pro Plan

Son endroit préféré ?

Plage

Son joujou préféré ?

Peluche

Son copain préféré ?

Hummmm… Elle en a trop ! Bon, on va dire Nikki ! (rires)

Acte 3 – L’un ou l’autre

Croquettes avec ou sans céréale ?

Bah sans !

Collier ou harnais ?

Collier.

Méthode d’éducation positive ou punitive ?

Ni l’une, ni l’autre.

Fôret ou plage ?

Plage ! Plage !

Baballe ou nonos ?

La balle, la balle !

Sucré ou salé ?

Le salé.

Lors des retrouvailles, Kaela est plutôt du genre à faire la fête ou à faire la tête ?

Ah non, elle fait la tête ! Elle reste sur son canapé et c’est à moi de me déplacer pour aller la voir et elle secoue la queue de loin.

Visite chez le vétérinaire occasionnelle ou à chaque bobo ?

C’est plutôt occasionnel.

Pour ou contre le collier électrique ?

Contre.

Pour ou contre le vaccin ?

Un peu des deux. A Paris, je pense que c’est indispensable, mais si je vais à la campagne, c’est clair que je le supprime.

Pour ou contre le câlin dans le lit ?

Oh oui, oui, oui !


 

L’interview a duré 4 minutes et m’a permis de comprendre un peu mieux les relations si spéciales entre Kaela et Anne-Eline. J’espère que cet échange vous plaira. La semaine prochaine, je publierai la vidéo de l’interview complète en images. Vous verrez le dynamisme et la vivacité de ce duo de choc !

 

IMG_1661
Le même jour, nous avons eu le plaisir de croiser Paulette (et sa maman Mathilde) et Nuts (et son papa Gary). De gauche à droite : Kaela, Nikki, Paulette, Nuts.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s